De forts investissements stimulent l’industrie touristique mexicaine

Le secrétaire mexicain du tourisme, Gloria Guevara, a rendu public le rapport sur le tourisme du gouvernement, révélant que la destination a connu une augmentation de 53 pour cent de l’investissement dans le secteur au cours des six ans.

Cela a été un facteur clé au Mexique d’avoir la meilleure année du tourisme, toujours en 2011, avec 23,4 millions d’arrivées internationales enregistrées.

Le rapport relate une période de forte croissance des arrivées de touristes tant au niveaux des visiteurs nationaux et internationaux avec en plus de l’investissement du secteur public et privé dans le tourisme au cours des six dernières années.

Le tourisme, qui représente plus de neuf pour cent du produit intérieur brut du Mexique, est une priorité nationale.

Le rapport détaille les cinq priorités clés, la croissance du tourisme intérieur, la croissance du tourisme international, l’investissement touristique public, l’investissement privé du tourisme et la diversification des marchés.

Le Mexique a connu une augmentation de 53,7 pour cent en investissements du secteur privé.

L’investissement du secteur public a aussi grimpé en flèche, pendant l’administration Calderon, avec 582 pour cent au cours de l’administration du Président Ernesto Zedillo et 146,8 pour cent par rapport à l’administration de Vicente Fox.

Entre 2006 et 2011, le nombre de touristes nationaux et étrangers a augmenté de 162 à 191.5 million (18,2 pour cent d’augmentation), un record historique.

Un accent a été mis sur la diversification, ciblant les consommateurs au-delà des États-Unis et du Canada dans le but de développer le tourisme dans la région.

Il y a eu une croissance importante de 2006 à 2011.

S’agissant en particulier de touristes nord-américains – le Mexique a vu 6 157 505 personnes en 2006 contre 7 291 136 personnes en 2011, soit une augmentation de 18,4 pour cent au cours de la période.

A l’inverse, lié à d’autres nationalités – le Mexique a vu 1 948 612 visiteurs en 2006 contre 2 852 084 visiteurs en 2011, une augmentation importante de 46,4 pour cent.

Guevara a déclaré que le tourisme, la pierre angulaire de l’économie mexicaine, est vraiment une priorité nationale.

Le gouvernement a établi une alliance stratégique entre les législateurs, les bureaucrates, les entreprises, les syndicats et les universitaires, établissant ainsi une base solide pour assurer le développement futur de l’industrie.

La Mexique a poursuivi une stratégie de diversification des marchés pour réduire la dépendance sur le marché des États-Unis, attirant des touristes à partir d’un large éventail d’autres pays, dont le Brésil, la Chine, la Russie, le Canada et la Corée.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter