Le Mexique a confiance en son secteur touristique

Le tourisme au Mexique a déjà les bases pour stimuler la croissance d’un secteur qui est en augmentation de près de 4 pour cent par an, a déclaré secrétaire au tourisme du pays.

« Nous avons déjà dans notre pays les bases nécessaires pour faire exploser la croissance » dans le secteur, a indiqué Gloria Guevara à la fin d’une brève visite en Europe qui l’a menée à Amsterdam et à Paris, lors d’une émission sur le secteur du tourisme.

Gloria Guevara a eu l’occasion de rencontrer les autorités françaises ainsi que les voyagistes et les compagnies aériennes comme Air France, qui vont une fois de plus ouvrir les vols directs Paris/Cancun l’année prochaine et prévoient d’augmenter la fréquence des vols entre la France et le Mexique.

La controverse diplomatique que la France et le Mexique ont connu l’an dernier a été laissé derrière, quand le cas d’une Française condamnée à 60 ans dans une prison mexicaine a conduit à la suspension de l’Année du Mexique en France et toutes ses activités.

« Malheureusement, l’Année du Mexique n’a pas pu se tenir en France, mais nous continuons de façon indépendante des activités promotionnelles », telles que la campagne aujourd’hui, le Mexique, indique Guevara.

Le résultat a été une augmentation annuelle de 10 pour cent dans le nombre de citoyens français qui se sont rendus au Mexique en 2011, qui peut être ajouté à « une augmentation de 28,3 pour cent dans le nombre de réservations en France pour le Mexique avec un œil vers l’hiver prochain » .

Le but du Mexique, qui dans le monde est entier actuellement 10e au nombre de visiteurs étrangers, d’ici à 2018 est de faire sa place dans le top cinq.

Les problèmes de sécurité publique qui affectent certains endroits au Mexique ne vont pas entraver le flux de visiteurs, a ajouté Guevara, alors que les zones touristiques ne sont pas parmi les points chauds de la violence.

«Le Mexique a un défi. Nous savons que c’est un enjeu important, tout comme de nombreux autres pays, mais c’est aussi un pays qui est très important», a-t-elle dit, notant que le problème de la criminalité est concentrée dans seulement 80 communes du pays qui en compte près de 2 500.

Le secteur du tourisme représente environ 9 pour cent du produit intérieur brut du Mexique et génère quelque 7,5 millions d’emplois. Les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de 3,9 pour cent au premier trimestre de 2012.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter