Les 5 plus grands lacs du Mexique

Les plans d’eau intérieurs au Mexique sont d’une grande importance en termes de cultures passées. Bien que parfois la taille du lac ne reflète pas son importance et sa qualité, pour le moment nous nous concentrons uniquement sur les plus grands avec une brève description. Il est à noter qu’au Mexique, les termes de lac (fermé) et de la lagune (avec ouverture sur la mer) sont utilisés comme synonymes, bien que ce soit pas le cas dans d’autres pays.

1) Le lac de Chapala :

Il est situé entre les États de Michoacán et de Jalisco, il a une superficie de 1116 kilomètres carrés. Il est précisément le plus grand lac du Mexique et il était formé il y a plus de 50 millions d’années. Sa température moyenne est de 20 degrés Celsius en ce qui concerne l’eau et de 28° à l’extérieur. L’endroit a émerveillé les conquérants espagnols de par les eaux propres, la douceur de son climat et les poissons qui y vivent. Actuellement, le lac est fréquenté par les touristes internationaux qui ont même établi des colonies à proximité. Parmi les activités récréatives qui ont lieu à Chapala, on retrouve le ski nautique, l’aviron, la natation et le tennis sur ses rives. Il fournit plus de la moitié de l’eau nécessaire à la ville de Guadalajara.

2) le Lac Cuitzeo :
Le deuxième plus grand lac dans le pays est situé entre Guanajuato et Michoacán. Il fait partie d’un réseau de réserves d’oiseaux ( les oiseaux migrateurs arrivent d’Octobre à Mars) et est extrêmement important pour l’écosystème des deux États. Il est établi à côté de la ville de Cuitzeo. Sa superficie minimale est de 306 kilomètres carrés, mais il augmente au cours de la saison des pluies. Sa profondeur est minime car il y a des zones de moins de deux mètres. Le Lac Cuitzeo est en danger d’extinction en raison de la surexploitation de l’eau et des petits affluents.

3) Le lac Patzcuaro :
Également situé dans le Michoacán, il est le troisième plus grand lac dans le pays selon l’INEGI, ayant un bassin d’environ 100 kilomètres carrés. Bien que son niveau ait baissé de près de la moitié de ce qu’il possédait il y a plus d’une décennie. Il est considéré comme l’un des plus beaux plans d’eau dans le monde et il possède 7 îles dédiées à l’écotourisme. Un exemple de ces activités est la navigation de plaisance. La célébration de la Journée des Morts est particulièrement intéressante à voir sur le lac, bien que la zone soit un peu saturée les premiers jours de Novembre.



4) le Lac Yuriria :
Dans l’État de Guanajuato se trouve le 4ème plus grand lac du Mexique. Il est proche de la ville magique du même nom. Il y a des promenades en bateau, des possibilités pour la pêche et pour la chasse. Le lac Yuriria se distingue comme l’un des lacs les plus propres de la liste. La légende raconte que durant les grandes tragédies, l’eau devenait rougeâtre, bien que certains soutiennent que cela est dû à l’activité souterraine des cratères de volcans éteints. Sa superficie est de 80 kilomètres carrés.

5) le Lac Catemaco :
Au sud de l’État de Veracruz se trouve le Lac Catemaco. La surface officielle du lac est de 75 kilomètres carrés, mais il atteint les 100km durant les inondations. Sa profondeur moyenne est de 8 mètres. Il n’est pas un lieu de grandes activités touristiques mais il y a toujours de nombreux visiteurs qui viennent voir la région, les sorciers et l’île des singes. Cet endroit et l’île voisine de hérons sont étudiés par l’UNAM.

A noter que tous ces lacs sont également très intéressant à visiter tout simplement parce que la cuisine des villages voisins est incroyable, tous ont des espèces comestibles dans ses eaux comme la brème, les vairons et même des escargots. Enfin, il est important de noter que beaucoup de ces lacs sont en déclin, à la fois par le changement climatique tels que la surexploitation, lors de la visite, prenez soin d’eux et vous ne le regretterez pas!

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter